dimanche 8 mai 2016

Bilan de Fantasy Basel

Houlala.
Ça fait presque 6 mois que je n'ai pas écrit ici. Et en plus c'est un bilan, mon dieu mais il va neiger !
C'est qu'en fait, ce matin Rozenn, ELK et moi nous sommes rentrées de Fantasy Basel. Et même si je suis crevée, il fallait que je fasse un bilan de cette conv', et à chaud. Il fallait. Pour la postérité.



Tout d'abord je tiens à préciser que ceci est un bilan du point de vue exposant. L'impression peut être totalement différente pour les visiteurs -d'ailleurs j'aimerais bien avoir des feedbacks de ceux qui y sont allé en tant que tels ! 

Bon alors tous les fanzineux qui ont assisté à cette 2e édition de Fantasy Basel ont surement, à 98%, le même bilan. En un mot : catastrophique. On devrait la renommer "la convention de la loose". XD;;
J'ai l'impression d'être méchante en disant ça, alors qu'au final, on voyait bien que les orgas avaient vraiment de bonnes intentions pour cette conv : en effet, ils ont invité des artistes variés, et leur ont offert la table pour certains (dont la notre) ; de plus ils ont apparemment bien agrandi l'espace par rapport à l'année dernière. Sauf que. Ils ont trop agrandi. Genre, vous marchez et, ohh, du rien. Et là, ohh encore du rien. Bref, ça brassait de l'air. Ajoutez à ça des allées vides de monde. Pas un chat, surtout le vendredi où c'était la dèche ultime, le summum de l'ennuie.
Voilà vous avez un résumé de la chose. XD

Bon ok, je vais tout de même commencer par le début, histoire de.
Donc ça commence le jeudi 5 mai :  on se retrouve devant un des bâtiments de FB avec les portes automatiques closes, mais on voit quand même des gens à l'intérieur. Bonnn... okkk..... on fait le tour et on trouve une porte qu'on décide d'ouvrir, comme ça, sait-on jamais. Ha bah oui, fallait rentrer par là, visiblement. Du coup on arrive devant le point info pour retirer nos badges exposants et sans mentir, on a attendu environ 20 minutes, voir plus, pour les avoir (alors qu'il n'y avait que 5 personnes devant nous !). Une fois notre tour enfin arrivé, on nous donne que 2 bracelets de l'enfer Pass exposants alors qu'on est 3... mais heureusement le staff n'a pas fait d'histoire et nous en a donné un en plus, ouf !
Donc à partir de là on se démerde pour trouver notre emplacement dans le coté artiste et um. SURPRISE ! En fait on n'a pas de place attitré, juste une allée. En gros c'est premier arrivé sur ton allé, premier servi. What. On a choppé un peu en panique les deux tables inscrites dans le contrat et on a vite fait installé avant que quelqu'un d'autre ne la prenne ; au final ça devait être la notre, la plupart des gens n'avait qu'une table.

Aller hop hop hop on sourit Rozenn, on est contente d'être là !



Et puis on attend.
Et puis on attend.
Et puis on attend
(Haiku intitulé "mon week end à Fantasy Basel", by megu)

Mais où sont les gens ? A l'étage du dessous, ou dans l'autre bâtiment. Mais pas dans le coin artiste en tout cas. Manque d’intérêt ? Manque d'indications ? Manque de visiteurs tout court ?
¯\_(ツ)_/¯

Ah, au moins on a le temps d'aller se balader et voir les copains fanzineux hein, pas de problème !

Et encore, le plus catastrophique ça a été le vendredi... je crois qu'on a jamais vendu aussi peu. L'ennuie nous a bouffé l'âme.... pire qu'une Japan Touch. Piiiire !
Mais on a essayé de rester positif : bah ouais, c'était vendredi, les gens travaillent ! Aller, le samedi ça allait être blindés ! (è_é)m

Naïveté profonde.

Non, bon, c'est vrai il y avait un peu plus de monde le samedi. On pouvait voir passer DES GENS dans les allées ! Il se passait quelque chose, hallellujah ! On a même vendu TROIS BOUQUINS ! 2 kilos en moins dans la valise ! <- Voyez ma joie ultime.
Et puis quelques posters, ainsi que quelques cartes, houlala. 
Non sérieux, c'était tellement la loose... à chaque fois on espérait, et on espérait... et puis au final le temps a passé plutôt vite (étonnant) et c'était déjà 19h, l'heure de la fermeture. Et de la fin de la convention aussi. 
Ha oui tiens, j'ai oublié de préciser qu'ils ont enlevé le dimanche cette année. Mais qu'elle bonne idée de fifou (ceci dit je suis mi-ironique, mi-sérieuse en disant ça, parce que je ne sais pas si on aurait tenu un jour de plus |D).

On remballe le stand le cœur LOURD, mais pas autant que les valises... Heureusement on a quand même réussi à rembourser l’hôtel + le train ;  mais si on avait eu le stand à payer ben on aurait pleuré ahahah.

Je vais quand même poser quelques points positifs :
1) La convention avait l'air de présenter des trucs vraiment variés et des jeux interactifs sympas.
2) On a revu nos potes 'zineux ! (coucou à Shin, June, Kevin, Tea, Kit, Glen, Poncho, Lorène)
3) Il y avait un stand de hamburgers.

Voilà. XD





Sinon par rapport à notre séjour, on est quand même contentes d'avoir pu visiter Bâle qui est vraiment une ville agréable et jolie ! En plus il faisait un temps sublime et nous avions les transports en commun gratuits grâce à l'hôtel *économies économies*. Du coup on a vraiment bien profité de nos soirées avec des restaus entre fanzineux pour se consoler. <3 





Donc voilà je pense à peu près avoir tout dit. Nous sommes déçues parce qu'on nous a vendu du rêve avec cette convention, on avait des paillettes plein les yeux, en mode "ouais ça va être Polymanga N°2 !" ...ah bah non.
En soit je pense que la convention pourrait cartonner, elle n'a que deux ans au final. On ne reviendra pas l'année prochaine, ni l'année d'après, mais peut être plus tard, quand l'organisation sera au point et quand la convention aura un public plus conséquent. :)

Oh, un autre point positif : on a déjà nos stocks de prêts pour Japan Expo. XDD

1 commentaire: